Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 04 octobre 2019

Réunion publiques

téléchargement.png

mardi, 01 octobre 2019

Intervention d’Yvon ROBERT, Président de la Métropole Rouen Normandie, devant le Conseil de Métropole du lundi 30 septembre 2019

Monsieur le Préfet, Mes chers collègues, Mesdames et Messieurs,

Notre territoire est depuis jeudi impacté par le grave incendie de l’entreprise Lubrizol. Nos concitoyens sont légitimement inquiets. La peur devient colère. Parmi nous, des élus se sentent eux aussi démunis ou insuffisamment informés. C’est pourquoi je vous remercie Monsieur le Préfet, ainsi que vos équipes d’avoir accepté notre invitation de venir exposer l’état de la situation et répondre aux questions des différents groupes politiques. Je précise que pour des raisons de place, et donc de sécurité, cette enceinte ne peut malheureusement pas accueillir tous ceux qui l’auraient souhaité. C’est pourquoi nous avons décidé de retransmettre cette rencontre sur les réseaux afin que chacun puisse entendre nos échanges. La presse est également présente afin d’en rendre compte en toute transparence.

En premier lieu, permettez-moi de rendre un hommage solennel aux sapeurs-pompiers qui ont œuvré et œuvrent toujours au plus proche du site de l’incendie. Leur courage mérite notre respect et notre infinie reconnaissance. Je pense également à tous les fonctionnaires, de l’Etat et des collectivités, qui se sont mobilisés dans un contexte tout aussi difficile pour eux. Je pense aussi aux 400 salariés de l’entreprise.

Avant de laisser la parole à Monsieur le Préfet, je souhaite dire quelques mots en introduction. La situation à laquelle nous sommes confrontés est complexe. L’attente des citoyens est forte et je souhaite au nom de tous les élus métropolitains leur dire que nous comprenons leurs interrogations et leurs angoisses. Si l’incendie et son panache de fumée sont derrière nous, les habitants de la métropole sont toujours confrontés à des odeurs qui, selon les vents et les lieux peuvent se révéler plus ou moins fortes, plus ou moins incommodantes. Cette situation qui pourrait durer encore quelques jours entretient les doutes des habitants.

La préfecture a publié des résultats d’analyse. Monsieur le préfet nous en parlera dans un instant. La transparence est une obligation majeure. Tout doit être mis sur la table. Il est capital que les maires disposent des informations le plus rapidement possible. Les élus locaux sont en effet les premiers relais de leurs concitoyens. Leurs interrogations doivent également être écoutées et entendues.

Monsieur le préfet, j’ai à plusieurs reprises indiqué ces derniers jours ma confiance envers les autorités sanitaires, envers les fonctionnaires et les ingénieurs de l’Etat qui ont travaillé sans relâche ces derniers jours notamment pour produire des résultats d’analyse. A ce jour, des interrogations demeurent. Je sais que certaines analyses méritent plus de temps.  Il est essentiel que tous les services de l’Etat, continuent à y répondre, chacun dans ses responsabilités.

L’incendie est aujourd’hui maitrisé. Les odeurs persistantes ne permettent pas cependant de considérer que nous sommes revenus à une situation normale. Permettez moi d’être un instant le porte-parole des quelques questions que j’ai entendues, de la part de citoyens ou d’élus :

- Nous souhaitons des informations concrètes sur l’origine de l’incendie et sur les premiers résultats de l’enquête en cours.

- Il me semble indispensable que la liste des produits qui ont brulé soit publiée

- Des études et analyses doivent être suivies dans le temps afin d’identifier précisément ce qui a pu se retrouver dans l’air, les sols, les cours d’eau.

- De même un suivi médical doit être organisé pour les personnes qui se sont signalées.

Alors même que les causes de l’incendie ne sont toujours pas connues, les regards se tournent logiquement vers les autres sites Seveso du territoire. Monsieur le préfet, je crois qu’un audit de la situation sécuritaire de l’ensemble des sites Seveso de la métropole serait de nature à rassurer et dans les conditions actuelles il n’est pas imaginable que l’entreprise Lubrizol puisse rouvrir.

Concernant le projet d’éco-quartier Flaubert, j’engagerai ces prochains jours une réflexion associant tous les groupes politiques. Je rappelle qu’à ce jour, aucun permis de construire n’y est signé.

Le ressenti de la population et de ses représentants montre que les procédures de gestion de crise doivent être améliorées. Il pourrait ainsi par exemple être proposé qu’un panel de citoyens tirés au sort ou volontaires forme un comité consultatif ayant accès aux procédures de gestion de crise pour poser des questions, tester la faisabilité, la compréhension des procédures existantes.

Je pense que nous pourrions contribuer à renforcer les moyens d’ATMO Normandie, par un financement complémentaire et exceptionnel pour acquérir des matériels spécialisés.

Que ce soit pour les particuliers, les agriculteurs, les collectivités financièrement impactés par cette catastrophe, je demande à l’Etat qu’un décret portant reconnaissance de catastrophe technologique et ouvrant ainsi les droits à l’assurance, soit pris dès à présent.

Plus globalement, la catastrophe Lubrizol doit nous amener à repenser collectivement le développement de la vallée de la Seine : quel mode de développement ? Quelle place pour l’industrie ? Supprimer les usines sans se soucier d’emploi ni d’aménagement du territoire ne résoudrait rien. Nous avons besoin d’un Plan pour la Vallée de la Seine, autour de l’économie circulaire post-pétrole, des greentech, de la formation des salariés… Et nous avons besoin aussi, d’une planification urbaine pluriannuelle qui organise l’ensemble.

Enfin, nous n’ignorons pas que dans la période que nous vivons, il y a une perte de confiance, entre beaucoup de nos concitoyens et tous ceux qui, comme nous exerçons des responsabilités publiques. Nous sommes plusieurs à penser que l’Etat devrait faire appel à un organisme comme l’INSERM qui rassemble de très nombreux scientifiques réputés dans toutes les disciplines pour faire une analyse des conséquences de cette catastrophe industrielle.

Mesdames et Messieurs, je vous remercie de votre attention et donne la parole à Monsieur le Préfet.

FOIRE A TOUT FCPE

Le 20 octobre 2019

De 09h a 17h

A la Salle Polyvalente

Buvette et restauration sur place

Vente d'objets, vêtements, jouets pour enfants

Résultat de recherche d'images pour "jouets"

Résultat de recherche d'images pour "jouets"

Les analyses menées par l’Agence Régionale de Santé confirment que l’eau est potable sur le territoire métropolitain

téléchargement.png

téléchargement (2).png

lundi, 23 septembre 2019

Body Karaté

Le Body Karaté c'est reparti !!
Venez essayer avec Cécile 
Un cours d'essai gratuit
Les lundis de 19h15 à 20h15

Capture.JPG

vendredi, 13 septembre 2019

Octobre Rose

Capture.JPG

mardi, 10 septembre 2019

Reprise des activités : Club des cheveux d'argent

Capture.JPG

Repas dansant comité des fêtes

Capture.JPG

lundi, 09 septembre 2019

Journées européennes du patrimoine - Chapelle St Gilles

Capture.JPG

Gymnastique Volontaire Saint Pierre de Varengeville

Après une coupure estivale, les séances de gymnastique volontaire reprennent le 12 septembre 2019. Cette activité, ouverte aux adultes, se déroule dans la salle polyvalente les :

  • mardi de 18 h 45 à 19 h 45
  • jeudi de 9 h 15 à 10 h 15
  • jeudi de 18 h 45 à 19 h 45

Venez nous rejoindre pour faire bouger votre corps avec différents engins (poids, cordes, arceaux, ballons, massues, etc...) et différentes techniques, toujours dans la bonne humeur,.

Les inscriptions de font en début de cours et vous avez la possibilité de participer à une ou deux séances d’essai, gratuitement, afin que vous puissiez juger si cette discipline vous convient.

Pour tous renseignements, vous pouvez vous adresser à :

  • Andrée Barthélémy ( 02 35 37 87 91
  • Marie-José Canu (35.37.56.27
  • Marie-Laure Duboc ( 02 35 37 71 39

Bonne année sportive

Capture.JPG

Judo Club Varengevillais

téléchargement.png

Capture.JPG

vendredi, 06 septembre 2019

Body & Form

flyer2019.jpg

mardi, 03 septembre 2019

KARATÉ

LA PRATIQUE DU KARATÉ FAVORISE 
LE DÉVELOPPEMENT D'HABILETÉS PHYSIQUES

ET COGNITIVES.

Les principaux avantages physiques sont:

  • L'amélioration de la condition physique générale;
  • Le développement de la souplesse et de la coordination;
  • L'amélioration de la capacité cardio-vasculaire.

Les avantages sur le plan cognitif sont:

  • Une augmentation de la capacité de concentration;
  • Un accroissement de la confiance en soi;
  • Une plus grande facilité à gérer le stress de la vie quotidienne.

En comparaison avec d'autres types de sport, le karaté a l'avantage d'être peu coûteux et sa pratique peut se faire tout au long de l'année. Sauf pour le karatégi, aucun équipement n'est requis pour la pratique de celui-ci.

Capture.JPG

lundi, 02 septembre 2019

AÏKIDO

Art martial non violent.
 
Capture.JPG
 
C'est répondre à une attaque en la canalisant, montrer qu'il est inutile d'attaquer, neutraliser la violence sans un heurt.
 
C'est pratiquer avec une personne qui n'a pas votre âge, votre culture, qui ne provient pas du même milieu social, qui ne vous juge pas pour vos erreurs, qui ne vous combat pas pour vous affaiblir, mais pour vous renforcer.
 
Si vous souhaitez découvrir cet art martial, venez nous rencontrer.
 
Profitez-en pour faire un cours d’essai et demander des informations complémentaires.
 
La reprise des cours se fera le mercredi 11 septembre 2019 à 15h30 pour les enfants et le jeudi 12 septembre 2019 à 18h00 pour le cours d'armes. 
 
Le Dojo est ouvert aux horaires de cours ci-dessous.
 
Les cours sont ouverts dès 4 ans.
 
Cours :
 
Enfants : les mercredis de 15h30 à 16h30.
Adolescents : les mardis de 18h à 19h.
Adultes : les mardis et jeudis de 19h30 à 21h.
Armes : les jeudis de 18h à 19h30.
 
Renseignements :
06.72.31.53.65 / 02.35.05.35.54

lundi, 26 août 2019

Transport Scolaire

Résultat de recherche d'images pour "bus scolaire"

Si vous détenez l'allocation de rentrée scolaire et si vos enfants vont au collège de Duclair, vous pouvez bénéficier d'une aide pour le transport scolaire.

Pour bénéficier de cette aide veuillez venir en mairie récupérer un dossier.

Pièces à joindre :

Justificatif CAF

Justificatif de Paiement

Relevé d'identité bancaire ou postal

Certificat de scolarité