Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 23 juillet 2019

Alerte Canicule 23-24-25 juillet

Canicule Info Service

Ce numéro vert, accessible au 0800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe en France, du lundi au samedi de 9h à 19h) permet d’obtenir des conseils pour se protéger et protéger son entourage, en particulier les plus fragiles.

vignette_canicule_info_service

Épisode de fortes chaleurs, retrouvez ici les informations et recommandations

En cas de fortes chaleurs, que faut-il faire ?

Les conseils sont simples et adoptables par tous, mais surtout par les personnes fragiles les plus à risques (personnes âgées de plus de 65 ans, personnes handicapées ou malades à domicile, personnes dépendantes, femmes enceintes, parents de jeunes enfants…) afin de lutter au mieux contre les conséquences de la chaleur :

canicule_crypto.jpg

  • Buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif ;
  • Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour ;
  • Mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d’alcool ;
  • Evitez de sortir aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais  (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché, musée...) ;
  • Evitez les efforts physiques ;
  • Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;
  • Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez demander de l’aide ;
  • Consultez régulièrement le site de Météo-France pour vous informer et suivez les recommandations des autorités locales (préfecture ou Agence régionale de santé).

>Un numéro d’information est disponible en cas d’épisode de forte chaleur (Canicule-info-service) tous les jours de 09 h à 19 h : 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe)

Qui prévenir en cas de malaise ?

Si vous voyez une personne victime d'un malaise ou d'un coup de chaleurappelez immédiatement les secours.

Les numéros d’urgence à connaître :

  • le 15 (Samu),
  • le 18 (Pompiers),
  • le 112 (numéro d’urgence unique européen).

Quels sont les signes de déshydratation ?

Les nourrissons, les jeunes enfants et les adultes (notamment les travailleurs exposés à la chaleur) s’exposent aussi au risque de la déshydratation car ils transpirent beaucoup pour maintenir leur corps à la bonne température. Pour y remédier, ils doivent boire abondamment, surtout de l’eau ou des boissons non alcoolisées, le surplus d’eau sera éliminé.

DjqCyX7WwAAe0bZ

En période de fortes chaleurs, soyons attentifs sur notre lieu de travail

Lors d’épisodes de fortes chaleurs, il est important de prendre des précautions afin de se protéger. Des règles s’appliquent aussi sur notre lieu de travail.

De nombreux métiers impliquent d’être exposés à des températures élevées ou à travailler en extérieur. À l’annonce d’une vague de chaleur exceptionnelle ces températures élevées peuvent avoir de graves effets sur la santé des travailleurs (déshydratation, coup de chaleur) et peuvent augmenter les risques d’accidents du travail.

Le Ministère du Travail rappelle les mesures que les employeurs doivent prendre afin de protéger les salariés et assurer leur sécurité :

  • Assurer aux salariés un approvisionnement régulier et facile d’accès en eau potable et fraîche;
  • Aménager les horaires de travail afin de limiter l’exposition des salariés aux températures les plus fortes de la journée, notamment lorsque les travaux sollicitent un effort physique soutenu et/ou exposant à de très fortes températures (travaux en toiture, exposition sous des hangars non isolés, exposition directe et prolongée au soleil;
  • Reporter les tâches les plus pénibles, dès lors qu’elles ne présentent pas d’urgence.

 

Ø Mettre à disposition trois litres d’eau au minimum par jour et par salarié ;
Ø Mettre à disposition un local permettant l’accueil des salariés dans des conditions susceptibles de préserver leur santé et leur sécurité. À défaut d’un tel
local, prévoir l’aménagement des chantiers afin de permettre la protection de leur santé et de leur sécurité

Durant cette période de vigilance saisonnière, l’inspection du travail reste mobilisée. Outre le secteur du BTP, d’autres secteurs jugés à risque sont également soumis à une vigilance accrue comme par exemple le travail saisonnier d’extérieur (agriculture), la restauration, la boulangerie, les pressings, les blanchisseries mais également les salariés appelés à utiliser leur véhicule.

Les services de santé au travail sont eux aussi mobilisés. Ils restent vigilants quant aux mesures de précautions que doivent prendre les employeurs envers leurs salariés, notamment les plus exposés.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.