Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 26 avril 2018

Découvrez la nouvelle exposition au Centre d'Art Contemporain KRIKI "Hybrid"

Hybrid

Kriki

14 avril – 24 juin 2018

KRIKI.JPG 

 AUTOUR DE L’EXPOSITION

Visites commentées : dimanches 20 mai et 24 juin 2018 - 15h, entrée libre

Visites en famille : dimanches 29 avril et 3 juin 2018 - 15h, entrée libre

Visite en audiodescription : dimanche 13 mai 2018 - 15h, entrée libre

Evénements :

Visite décalée en famille - par la Compagnie Nez à Nez : dimanche 27 mai 2018 - 15h, entrée libre

Street Party - journée autour des cultures urbaines : dimanche 10 juin 2018 - à partir de 14h, entrée libre (programme plus complet sur le site internet)

 

Entrée gratuite

Ouvert du mercredi au dimanche de 13h à 19h

Fermé les jours fériés


 

Fondateur en 1984 du groupe de plasticiens Nuklé-Art et de musique électro-punk Les Envahisseurs, Kriki incarne encore de nos jours la culture punk dans l’art contemporain français. Au début des années 80, entre pochoirs et piratages d’affiches dans le métro, cet artiste s’impose comme un des pionniers de ce que l’on nommera 30 ans après le Street Art. En 1987, lors de son premier solo show à la FIAC, Kriki est identifié comme une des figures emblématiques de la jeune peinture française. C’est aussi dans le contexte de la « Figuration libre » que son travail apparaît, faisant écho aux graffitistes américains. En 1985, Kriki invente un personnage, le Fuzz, mi-robot, mi-fétiche polymorphe, omniprésent dans ses œuvres.

 L’exposition Hybrid a été conçue par Kriki comme une articulation sensible autour de ses nombreuses références culturelles. En effet, à cet underground de cultures marginalisées viennent se connecter des intérieurs architecturaux complexes, des figures mythiques aux rôles énigmatiques, des marquises Pompadour ou encore des figures allégoriques végétales africaines et autres breakership-hop… Et si Hybrid dresse un pont entre subculture et haute culture, c’est aussi une mixité d’effervescence et d’icônes où se glisse la poésie de la punkitude qui n’a jamais quitté Kriki. Ces improbables assemblages se dressent comme une forêt de branchements, tous hyperconnectés grâce aux câbles ; liens entre les êtres et les choses.

KRILI 1.JPG

Centre d’Art Contemporain de la Matmut

425 rue du Château

76480 Saint-Pierre-de-Varengeville

02 35 05 61 73

www.matmutpourlesarts.fr

contact@matmutpourlesarts.fr

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.