Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 05 janvier 2018

Attention : modification de fonctionnement des feux tricolores à partir de lundi 8 janvier

Afin de faciliter la circulation dans la commune, la Métropole-Rouen-Normandie, en accord avec la municipalité propose de modifier la signalisation des feux tricolores.

En effet, le temps de la réalisation des travaux en bord de Seine, les feux (situés au carrefour de la route de Rouen et de la rue des écoles, ainsi que celui près du centre de commerces, chemin de la Messe) resteront en mode "clignotant".

Les règles du  code de la route s'appliquent et la circulation sur la route RD 43 est prioritaire, même en cas de feux clignotants. 

Nous sommes conscients des désagréments, des retards et de l'impatience que cela engendre. 

Nous vous recommandons la plus grande vigilance. 

Merci de votre compréhension

Image associée

Commentaires

C'est n'importe quoi. Comme si le croisement n'était pas dangereux et que tous les conducteurs, à commencer par les routiers, respectaient tous le code de la route.
Une décision inconséquente et irresponsable

Écrit par : grebonvalgre | vendredi, 05 janvier 2018

Bonjour,
il faudrait impérativement la présence d'une personne MATIN / MIDI / SOIR pour les horaires d'école car avec les feux en fonctionnement normal il y a tellement de voitures qui passent au rouge, si ils clignotent, je crains le pire !
Car j'ai pu constaté que très souvent il n'y a personne pour surveiller le passage piéton devant l'école.

Écrit par : GUILLOTIN | samedi, 06 janvier 2018

Bonjour,

cette mesure censée fluidifier le trafic, reporte au niveau de St Thomas (Roumare) les bouchons. Les feux sur cette commune étant eux maintenus. De plus, il est très difficile voire dangereux de traverser aux croisements de St pierre dans ces conditions. Peu d'automobilistes respectent les priorités. Du moins, c'était le cas ce matin vers 7h30.

Se pose également la question de la sécurité aux abords des écoles. En effet, aucun dispositif ne ralentit les automobilistes. Cette modification provisoire ne peut qu'accroitre encore les risques. Merci d'envisager avec les services de la Métropole des dispositifs de sécurisations attendus par de nombreux habitants et parents d'élèves.

Cordialement.

M. Duchemin Vincent

Écrit par : Duchemin | lundi, 08 janvier 2018

Vous avez supprimé mon commentaire, drole de conception de la démocratie participative. Ce n'est pas grave, nous nous marrons bien entre amis à nous moquer de vous :
- les feux routiers fonctionnent à Roumare donc votre décision est bien inutile et dangereuse
- vous avez trois agents mobilisés pour assurer la circulation aux heures de l'école
- votre conception de la démocratie participative
- aurez vous le courage de publier ce post, qui de toutes façons est parti vers notre réseau pour voir si vous le publierez

Écrit par : Grébonval | mardi, 09 janvier 2018

Vous indiquez : "les règles du code de la route s'appliquent : priorité à droite et aux piétons" mais les panneaux au niveau des feux tricolores indiquent la priorité sur la route de Rouen et non pas priorité à droite !!! Quant aux piétons, il faut espérer qu'ils ne penseront pas être prioritaires, même si c'est le cas, en particulier pour les enfants ...!

Écrit par : JAGU | mercredi, 10 janvier 2018

"les règles du code de la route s'appliquent : priorité à droite et aux piétons"
NON : voir les panneaux au niveau des feux tricolores ...!!!

Écrit par : JAGU | mercredi, 10 janvier 2018

Bonjour.
Qui, dans sa tour d’ivoire de la métropole rive gauche, derrière son bureau, a bien pu imaginer qu’on facilitait la circulation en désactivant les feux tricolores ?
Qui connaît vraiment la route D43 à la métropole ? Faut-il leur rappeler qu’il y a des communes hors métropole, comme Roumare ou la Vaupalière : les feux tricolores sur ces deux communes restent en activité et les usagers sont bien obligés de s’y plier, sans que cela complique vraiment la circulation.
On notera au passage que ces deux communes prennent soin de leurs concitoyens en leur permettant d’accéder en toute sécurité à la RD43. Au contraire, à St-Pierre, il est impossible aux heures de pointe de s’engager sur cette route, sauf à prendre des risques après une longue attente, pour de toute façon se retrouver ensuite dans le flot : double peine.
En résumé, il aurait été soit cohérent de désactiver tous les feux tricolores de Duclair à la Vaupalière, soit de ne rien changer. Tout cela témoigne soit d’un mépris de ceux qui ne sont pas de la banlieue proche, soit d’une méconnaissance flagrante de ce que c’est que d’aller travailler ou étudier à Rouen, lorsqu’on habite dans les communes qu’on est venu chercher pour créer la métropole.
Vraiment marre de tout ce temps que la métropole nous oblige à passer en voiture, y compris désormais des 15 kms Aller/Retour pour aller à la déchetterie des Monts.
Merci de publier, …, ou de rétablir les feux.

Écrit par : en colère | jeudi, 11 janvier 2018

Chers Varengevillais et Varengevillaises,
Nous avons pris bonne note et connaissance de l’ensemble de vos commentaires portant sur la mise en œuvre depuis le 5 Janvier dernier d’un positionnement en feux clignotants des équipements présents à l’échelle de la RD 43 (axe Duclair-Rouen).
Nous tenions à vous préciser en tout premier lieu que notre délai de retour et de publication de vos commentaires n’est en aucun cas lié à une volonté de censure, mais bien davantage occasionné par notre préoccupation quant aux travaux et démarches à entreprendre au titre du soutènement des berges de la Seine, à l’échelle de la RD 982 (bord de Seine).
En effet, et depuis le début de l’année, nous nous sommes efforcés de concilier du mieux possible la réalisation de travaux de mise en sécurité de la falaise de Gargantua avec la fermeture de la route départementale 982 (cette RD jouxtant le site d’intervention).
En collaboration avec les services de la Métropole, une déviation de la circulation a été mise en œuvre en conséquence, et engendrait une forte congestion routière dans notre village.
C’est en ce sens que les feux tricolores ont été placés en mode clignotant, afin de fluidifier le trafic routier au centre de notre village. De plus, et pour davantage de sécurité, nos équipes demeurent présentes chaque jour et à chaque entrée et sortie des écoles.
D’autre part, des contrôles réguliers sont et seront organisés à l’échelle de cet axe routier afin de garantir une bonne gestion du trafic.
Cependant, le civisme et le respect du code de la route par chaque automobiliste demeure un engagement que vous devez respecter et que nous ferons respecter si nécessaire.
De plus, et dans l’objectif de ne pas déplacer la congestion routière vers Roumare et le hameau de Saint Thomas, nos services sont actuellement en discussion avec cette municipalité afin de générer la meilleure solution possible.
En dernier lieu, les travaux de soutènement des berges de la Seine sont actuellement en cours, mais l’importance technique de cette intervention nécessitera plusieurs semaines de traitement avant d’être régularisée.
Plus d’informations vous seront communiquées dans les prochains jours, et nous restons bien évidemment à votre disposition pour tous renseignements complémentaires.

Madame le Maire

Écrit par : Mairie | vendredi, 12 janvier 2018

Suite à votre réponse, il ne reste plus qu'à espérer qu'aucun accident ne se produira pendant cette période ... mais les feux en fonctionnement semblent néanmoins plus efficaces au niveau de la sécurité et aussi de la fluidité du trafic !!!

Écrit par : JAGU | vendredi, 12 janvier 2018

Les commentaires sont fermés.