Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 14 décembre 2015

Nouvelle exposition au Centre d'Art contemporain à partir du 9 janvier

Derrière les apparences, Camille Doligez

Les formes du chaos, Jean Gaumy

9 janvier – 3 avril 2016

le Centre d’Art Contemporain de la Matmut présente pour la première fois

une exposition de photographies

Camille Doligez   Jean Gaumy.JPG

L’exposition est ouverte du 9 janvier au 3 avril 2016, du mercredi au dimanche, de 13h à 19h

Fermée les jours fériés

Entrée libre

DP Camille Doligez_Jean Gaumy_CAC MATMUT.pdf


Du 9 janvier au 3 avril 2016, le Centre d’Art Contemporain de la Matmut présente pour la première fois une exposition de photographies : Derrière les apparences / Les formes du chaos de Camille Doligez et Jean Gaumy.

Camille Doligez a photographié récemment « sa » ville. Ses cadrages serrés se concentrent sur des devantures, des lieux vides, de rares objets vus au travers de rideaux, de vitres, de transparences ou de reflets superposés. L'homme en est absent ou lointain. Aucune activité, l’immobilité.

Elle présente aussi un second ensemble, plus ancien, toujours en prise directe avec le réel, mouvant par ses contrastes et d'une facture presque « baroque ».

Sa façon de composer, de se faire l’œil, s’appuie en grande partie sur la réalisation de ses nombreux carnets ; des gammes qu’elle travaille depuis plus de 20 ans, bien avant qu’elle n’ait commencé à photographier.

Quelques-uns d’entre eux sont présentés, remplis de fragments d’images, de documents déchirés issus de toutes provenances, isolés, juxtaposés ou souvent intégrés dans des ensembles hétérogènes de diverses matières.

L’univers de Camille Doligez est largement composé de froissé, de reflets, de tons fanés où, derrière les apparences, les photographies y sont parfois de vrais leurres organisés.

De son côté, Jean Gaumy, lui, expose pour la première fois deux de ses nouvelles séries photographiques, Arctique et Falaises. Elles sont la suite naturelle du remarquable ensemble D’après Nature qu’il publiait en 2010 aux éditions Xavier Barral.

Ce sont ici de grands tirages couleurs des glaces et des roches d’univers désertiques. Ils sont doublés d’étonnants croquis préliminaires réalisés en photographie noir et blanc au moyen d’un smartphone qu’il utilise depuis des années comme bloc note visuel.

Jean Gaumy cherche par ses cadrages à déstabiliser son propre regard et le nôtre. Il nous mène indifféremment de l’informe des falaises normandes solidifiées depuis des dizaines de millions d’années à celui instable des terres glacées arctiques.

Au sein de cette matière primitive il essaie de se rapprocher du sentiment de silence et de la perception originelle qu’il recherche obstinément depuis des années.

 

L’exposition est ouverte du 9 janvier au 3 avril 2016, du mercredi au dimanche, de 13h à 19h

Fermée les jours fériés

Entrée libre

 Autour de l'exposition

Rencontre avec les photographes / Samedi 30 janvier 2016 de 14h à 17h, inscriptions au 02 35 05 61 71 (dans la limite des places disponibles)

Workshop avec Jean Gaumy / Mardi 9 février et 1er mars 2016, de 8h à 19h, inscriptions obligatoires pour les deux journées au 02 35 05 61 71 (dans la limite des places disponibles)

Visité commentée par les photographes / Dimanche 21 février 2016 à 15h, entrée libre

Visites commentées / Dimanche 17 et 24 janvier, 7 février, 13 mars 2016 à 15h, entrée libre

Ateliers pour enfants / Samedi 23 janvier, 6 et 20 février, 12 mars 2016 à 14h, gratuits, inscriptions au 02 35 05 61 71

Groupes / La réservation est obligatoire pour les visites en groupe, avec ou sans conférencier, au 02 35 05 61 71.

Catalogue en vente au bénéfice de la Fondation Paul Bennetot 20 EUR au Centre d’Art Contemporain de la Matmut ou sur demande en remplissant le formulaire de contact sur www.matmutpourlesarts.fr 

 Vous retrouvez toute l’actualité du CAC de la Matmut sur www.matmutpourlesarts.fr !

Les commentaires sont fermés.