Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 29 décembre 2015

Démarchage à domicile : restez vigilants

 Nous vous renouvelons  nos conseils de vigilance. Nous avons de nouveau été informés, en mairie que des sociétés appellent et vous demandent de rappeler un numéro de téléphone pour confirmer un rendez-vous. D'autres souhaitent un rendez-vous, et disent travailler pour une société très connue au titre des économies d'énergie, des vérifications de détecteurs de fumée.... Nous vous recommandons, si l'objet de l'appel vous intéresse, de vérifier avant toute démarche, la fiabilité de l'entreprise.

démarchage domicile.PNG

Il nous a été signalé des ventes de calendriers des "éboueurs". Pour vendre un calendrier, la personne doit vous présenter une carte professionnelle. Nous vous encourageons à vérifier l'information ainsi qu'à rester prudent.

Nous souhaitons vous rappeler quelques règles :

  • D’une manière générale, ne laissez entrer personne à l’intérieur de votre domicile si vous êtes seul. Pensez à utiliser un entrebâilleur.
  • Proposer à la personne un autre rendez-vous afin de vous laisser le temps de procéder aux vérifications nécessaires.
  • Pour toute proposition commerciale : prenez le temps de réfléchir, d’en parler à vos proches.
  • Ne donnez jamais d’argent liquide ou de chèque.
  • Ne vous laissez pas abuser par un blason de la Métropole ou autre institution s’il n’est pas officialisé par une signature agréée.

Sachez que pour tout démarchage à domicile, vous disposez d’un délai de rétractation de 7 jours, fixé par la loi.

Si vous pensez avoir été victime d’un démarchage abusif, contactez rapidement le commissariat de police au 17.

Commentaires

Effectivement, un monsieur est passé la semaine dernière. Il n'a pas présenté de carte, m'a donné un calendrier sans me laisser choisir. J'ai donné de l'espèce et je n'ai pas eu de reçu. Il me semble que c'était la même personne que l'an dernier..

Écrit par : Bureau | mardi, 03 novembre 2015

Les commentaires sont fermés.