Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 03 août 2016

Commerces & Industries

Saint-Pierre de Varengeville offre aux habitants des services de commerces de proximité, un marché, des équipements paramédicaux.

Les artisans et P.M.E. industrielles et tertiaires composent le paysage économique de la commune.

 

nb. si toutefois vous aviez connaissance d'une entreprise ou d'un commerce varengevillais qui ne figure pas sur cette liste, nous vous remercions d'avertir les services de la mairie.


 


COMMERCANTS

L’Absinthe-Bar-Tabac-PMU-Journaux

P’tite Fringale  Bar-Restaurant – Pizzeria

L'Estaminet normand -Bar-Tabac-Restaurant 

Aux délices de St-Pierre M. Mme LINTOT-Boulanger-Pâtissier

Mr et Mme HORN-Boucher- Charcutier-Traiteur

Mme HAUTOT Annette-Vente de volailles fermières

M. HEDE Sébastien-Marchand Fruits & Légumes

M. DUVAL Michel-Pépiniériste

Chrysalis - Mme QUEVILLON Catherine-Fleurs et Plantes

Mme LASSIRE Corinne - commerçante ambulante et internet : produits du terroir et accessoires de mode

 

ARTISANS

La Maison du Coiffeur - Coiffure

Magaly Création - Coiffeur

M. DELESTRE Emmanuel - Couvreur

DUBOC Chauffage – Installations d’équipements

M. DUJARDIN Nicolas - Mécanique-Tôlerie-Peinture

M. MAURY Lionel - Peinture-Vitrerie

M. MAURY Sébastien - Plomberie

M. RAIMBOURG Loïc – Couvreur

M. SENÉ Christian - SC BRICO  - multi services habitat

 

TOURISME – LOISIRS 

Le Domaine du Candos - Pension de chevaux

 

P.M.I. - P.M.E.

Ets J.P. BACHELET-Assainissement et Nettoyage

LANGANAY Olivier-Pension chevaux

LEFEBVRE Hervé-Auto-Moto-Ecole

SARL LEFRANCOIS-Couverture-Zinguerie

SARL V.T.P.- Travaux Publics

SERMATEC- Négoce de matériaux

 

ENTREPRISES DE PLUS DE 50 SALARIES

SNWM-Sté de DECOUPAGE VARENGEVILLAISE

MATMUT-Assurances

UCD KNAUF-Fabrication d’emballages

 

PROFESSIONS LIBERALES

Dr. ALLAIS Sabine - Médecin

Dr. VIELET Christine - Médecin 

Drs KERLEAU, NANQUETTE et VARIN   -   Cabinet dentaire            

COT-CLARISSE – Psycho-praticienne

FOLLIOT Rémi-Pharmacien

Commentaires

Bonjour,
J'étais ravie d'apprendre que des dentistes allaient s'installer dans notre commune.
Malheureusement, aujourd'hui, je suis très mécontente que la commune ait facilité l'installation de dentistes dont nous ne pouvons pas devenir patients et obtenir rapidement un rendez-vous pour une urgence.
Mon époux s'est directement présenté au cabinet fin novembre 2014 en précisant que sa dent était cassée et qu'il souffrait. Aucune prise en charge ne lui a été proposée et de surcroît il lui a été répondu, par la personne présente, qu'il était impossible de lui donner un rendez-vous avant DÉBUT JANVIER 2015 !!!
SCANDALEUX sachant, d'une part, que mon époux a précisé qu'il était habitant de SAINT PIERRE DE VARENGEVILLE et deviendrait patient régulier, puis, d'autre part, qu'il s'agissait d'une urgence et qu'aucun créneau n'est semble-t-il prévu pour les assurer ?!
RÉSULTAT : j'ai appelé mon dentiste à MONT SAINT AIGNAN et ai obtenu un rendez-vous 3 jours après.
Il est totalement anormal que ne nous puissions pas devenir patients de dentistes dont nous facilitons l'installation, en faisant un prêt en leurs lieu et place. Qui paiera les échéances dans les années à venir si le cabinet dentaire devait fermer faute de clientèle ??
S'il en est de même pour le cabinet de kinésithérapeutes, je ne vois aucun intérêt à ce qu'ils viennent s'installer dans notre commune. Peut-être serait-il nécessaire d’inclure une clause d'obligation de prendre les futurs patients de Saint-Pierre-de-Varengeville afin que nous puissions avoir accès aux soins dans notre propre commune qui investit pour faciliter l'installation de spécialistes.
J'espère obtenir une réponse, ainsi que des explications.
Très cordialement.
Nathalie SENECAL

Écrit par : SENECAL Nathalie | dimanche, 25 janvier 2015

Je suis vraiment déçu de *****

Écrit par : jessyca | dimanche, 08 février 2015

Madame SENECAL,

Nous prenons acte que les dentistes de Saint-Pierre de Varengeville vous ont proposé un rendez-vous mais dans des délais que vous estimez incompatibles avec l’état de santé de votre mari, qui a été soigné trois jours après par votre dentiste habituel.

La commune a fait le choix de faciliter l’installation de dentistes libéraux, avec la liberté d’exercice propre à ce statut, et non de créer un cabinet dentaire municipal avec des dentistes salariés, s’il est possible d’en trouver, afin de ne pas alourdir les dépenses communales.

De toute manière dans les deux cas, l’accès aux soins ne peut légalement pas être réservé ou priorisé en faveur d’un groupe déterminé de patients comme les seuls habitants d’une commune.

De même, l’instauration d’une « clause d’obligation » de prendre les patients de la commune, ne pourrait conventionnellement déboucher en cas de non-respect répété que par la résiliation du bail et du départ des dentistes, ce qui serait contraire à l’intérêt des Varengevillais.

Cependant, alors que seuls deux dentistes devaient initialement s’installer sur la commune, avec un risque de conservation de leur clientèle de Barentin, il est ressorti des négociations, à l’amiable, qu’un troisième dentiste salarié s’installerait afin de permettre un accès aux soins immédiat pour les Varengevillais.

Nous savons que les créneaux de patientèle ainsi créés se sont rapidement remplis, notamment par les Varengevillais les plus réactifs, et sont saturés. Cette situation n’est pas propre à notre cabinet mais nationale, du fait d’une pénurie importante de dentistes, et ce n’est pas la mairie seule qui pourra y apporter une solution.

L’arrivée de trois dentistes, pratiquant de la chirurgie lourde, est une chance pour notre commune, d’autant que nous avons monté financièrement le projet de manière à ce que les échéances de l’emprunt soient entièrement couvertes par les loyers payés par les praticiens, soit une opération neutre pour les contribuables de la commune pendant 20 ans et des revenus supplémentaires pour le budget après cette durée.

Concernant un hypothétique départ des professionnels de santé, il est du devoir des élus de prendre des décisions présentant parfois un risque, et la responsabilité de ces décisions, si le bénéfice attendu pour l’intérêt général l’emporte sur ce risque. De plus, les dentistes sont de jeunes praticiens et ont réalisé de très importants investissements dans leurs cabinets. Les loyers sont également très compétitifs. C’est pourquoi, un départ des praticiens de la commune avant le délai d’amortissement du projet est très peu probable et représente donc un risque acceptable par rapport à l’intérêt général d’amélioration de l’offre de soins sur la commune.

Nous avons pratiqué de la même manière pour le premier cabinet médical et nous ferons de même pour le cabinet de kinésithérapie si les études de faisabilité, que nous réalisons préalablement pour chaque projet, sont favorables.

Nous regrettons votre avis, que nous prenons toutefois en compte, que vous ne voyez aucun intérêt à l’installation de kinésithépeutes dans les mêmes conditions.

Cordialement.

Écrit par : La mairie | mercredi, 11 février 2015

Jessyca,
Nous accusons bonne réception de votre commentaire concernant votre insatisfaction à propos d'une entreprise implantée sur la commune.
Toutefois, le site de la mairiel n'a malheureusement pas vocation à diffuser ce type de remarques relevant des relations commerciales et de consommation entre des clients et des sociétés privées.
Vous remerciant de votre compréhension,
Cordialement.

Écrit par : La Mairie | mercredi, 11 février 2015

Les commentaires sont fermés.