Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 02 décembre 2009

Journée "éco-nettoyage" de la commune

Les jeunes poussent et passent au vert !

 La commission jeunesse a centré son action du second semestre sur le thème de l'éco-nettoyage.  Cette opération l'a fortement mobilisé mais n'a pas empêché que ses autres dossiers avancent et c'est bien là le grand enseignement de cette aventure : les jeunes poussent et contribuent à aller de l'avant !

 Si l'idée d'un ramassage de déchets sauvages est née au printemps, la fibre éco-citoyenne de nos jeunes existe depuis le début et émergeait déjà dans le questionnaire initial de 2008. La collecte aura finalement été la concrétisation de cette aspiration à mieux vivre dans sa commune et à inciter par l'exemple à plus de respect de la nature.

photo de groupe.JPG

 C'est forte d'un effectif de 25 jeunes, de 3 à 15 ans, de mamans accompagnatrices et de quelques élus, et assistée par les services techniques pour la logistique, que cette « brigade éco-citoyenne » se déploya le 18 novembre après-midi sur la commune et collecta, malheureusement, 24 sacs de déchets en tous genres. Ce fut l'occasion de déplorer le comportement irresponsable de certains, le nombre incroyable de canettes de bière récupérées en bordure de champs étant révélateur.

 Cette action aura démontré que les jeunes ne pensent pas qu'aux loisirs : c'est un premier point. Leur environnement, sa préservation et l'action sont essentiels à leurs yeux : c'est un second point. Ces constats sont pour la municipalité la confirmation qu'il fallait les associer à l'action communale.

Commentaires

super initiative et super implication des jeunes varengevillais !! ah , si tous les jeunes du monde voulaient bien prendre un sac ....
et maintenant les jeunes , passez le message a vos amis ....
Amities a tous d'un pays ou il reste beaucoup a faire en matiere d'education environnementale ....

Écrit par : bruno chauveau | samedi, 16 janvier 2010

Les commentaires sont fermés.