Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 13 octobre 2009

Le défibrillateur cardiaque mis en service

SPVDEFIBRILLATEUR.jpg« Lors d'un arrêt cardiaque style infarctus, le malade a 4% de chance de survivre ! Assène le lieutenant Jouxtel de la brigade des sapeurs pompiers de Barentin. Avec un défibrillateur à proximité, et une bonne utilisation du matériel, on augmente considérablement les chances de survie du malade ». C'est pourquoi lundi soir, la mairie a demandé aux pompiers une démonstration sur l'utilisation de ces matériels, mis à la disposition du public par le Conseil Général. Une soixantaine de personnes étaient présentes; attentives, intéressées, elles ont posé les bonnes questions sur ce matériel de survie qui est installé devant le cabinet médical, à la disposition de tout un chacun. Pierrette Canu, le maire, annonce que l'achat d'un second défibrillateur sera effectué par la mairie sur le prochain budget communal. Il sera en dépôt au stade du village. Le lieutenant Jouxtel précise que le témoin de l'accident cardiaque, est la première chaine du maillon des secours. Lors de l'appel au 18, il doit être précis, dans sa description des faits et dans la situation géographique du malade. C'est cette description qui va mettre en place les moyens comme véhicule de premier secours, ambulance, ou docteur.

Les commentaires sont fermés.