Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 21 juillet 2008

Conseil Municipal du 21 juillet 2008

Versement d’indemnités : Les Conseillers accordent à la Comptable du Trésor de Duclair une indemnité égale au maximum légal autorisé.

Commission PLU : Par une délibération du 19 janvier 2005, le Conseil municipal avait décidé de prescrire la révision du POS de la Commune de Saint-Pierre de Varengeville en P.L.U. Les élections municipales approchant, le précédent Maire, Monsieur LEGER, a souhaité mettre temporairement la procédure en veille afin de laisser la nouvelle municipalité décider elle-même des choix  qui seront fait en matière de politique d’aménagement du territoire. La procédure d’élaboration du P.L.U. a été relancée avec une première réunion d’information des nouveaux élus. En raison de l’importance de ce dossier, une commission spéciale est créée afin notamment de suivre chaque étape de la procédure et étudier les demandes particulières.

Projet de lotissement du Bourg Joly
Signature d’un avenant avec le maître d’œuvre INGETEC pour 2.469,74 € TTC.
Commande d’une mission géomètre au cabinet LECOURT SANTUS JUMENTIER pour 598 € TTC.
Commande d’une mission de diagnostic au cabinet IMMEXPERT pour 145 € TTC.

Restaurant scolaire : Adoption d’un nouveau règlement du restaurant scolaire.

Composition CCID : Sont nommés par l’administration des impôts : Titulaires : VOLLAIS Claire, PETIT Jean-Marie, ROBIN Patrice, DELARUE Christian, PICARD Didier, BENARD Sandrine, BOURGEOIS Gaston, HORN Karine. Suppléants : EDDE Jean, PERCHE Michèle, WOESSEM Patricia, DUPUIS Jacques, BRUNSTEIN André, POULTIER Mauricette, CLARET Sylvie, DELAHAYE Daniel.

Redevance d’occupation du domaine public : Le Conseil municipal fixe le montant de la redevance pour occupation du domaine public par le réseau public de distribution et de transport du gaz au taux maximum.

Cabinet médical : une réunion de préparation des travaux a eu lieu le 25 juin dernier en présence des professionnels de santé et du conducteur des travaux de l’entreprise CLEVERT. Une réunion d’information s’est déroulée en mairie pour informer les riverains de la Rue des Lilas des travaux. Les travaux devraient débuter rapidement (fin juillet ou début août). Une date de pose de la première pierre va être fixée pour la rentrée.

Signature d’une convention d’occupation de locaux communaux avec le Centre de Loisirs Varengevillais

Marchés publics :
Lancement d’une consultation pour réaliser les travaux de réalisation d’un chemin piéton Route de Candos.
Lancement d’une consultation pour la réalisation d’une mare incendie de 120m3.
Réalisation d’une étude géotechnique préliminaire de site (G11) par la société CEBTP SOLEN pour 2.240 € HT.

Remerciements
: L’ensemble du Conseil municipal remercie chaleureusement M. Jean-Pierre Delarue pour le don d’un magnifique casque de pompier de l’ancienne caserne de Saint-Pierre de Varengeville ouverte de 1859 à 1960.

Syndicat Intercommunal d’eau potable de l’Austreberthe : rapport d’activités 2007 du délégataire pour les services publics de l’eau potable et de l’assainissement collectif
Les Conseillers, relayant les inquiétudes que certains administrés ont dernièrement exprimées, souhaitent attirer l’attention sur la nouvelle augmentation du prix de l’eau. En effet dans le rapport du délégataire, VEOLIA, la simulation d’une facture type d’eau potable de 120 m3 pour un Varengevillais montre une augmentation de 230,57 € en 2007 à 263,90 € en 2008, notamment causée par l’application d’une nouvelle hausse pour les particuliers de la redevance de lutte contre la pollution. Les Conseillers formulent le souhait que la pollution soit payée par les principaux pollueurs plutôt que par « les pollués », en référence au dernier incident de turbidité de l’eau survenu cette année au Paulu et qui a donné lieu à la distribution d’eau minérale. Par ailleurs, le rapport annuel de la DDASS a signalé 4 dépassements pendant 4 mois de la norme pour la déséthyl atrazine et atrazine déisoporpyl (pesticides) en indiquant toutefois que l’eau peut être consommée sans risque pour la santé.

Le Conseil municipal s’abstient donc de tout avis sur le rapport annuel 2007 établi par VEOLIA dans le cadre de sa délégation relatif au service public d’eau potable pour le compte du Syndicat Intercommunal d’Eau Potable de l’Austreberthe.

lundi, 14 juillet 2008

Les Sapeurs pompiers de Saint Pierre de Varengeville

 

Autorisé par décision préfectorale du 26 février 1859, le corps des sapeurs pompiers de SPV fut créé par arrêté du maire du 5 juillet 1859.

Le maire, Amand ETIENNE, créa et organisa le corps des sapeurs afin de combattre ce terrible fléau : le feu ; à cette époque beaucoup de maisons étaient couvertes en chaume (194 sur 370), le feu était craint de tous.

Il équipa cette institution sur ses deniers personnels.

En 1859, l'effectif est de 16 hommes commandés par Gustave PIGACHE.

En 1869, l'effectif est passé à 29 hommes, Honoré DROUET, est nommé sous lieutenant par décret de Napoléon III.

En 1877 l'effectif n'est plus que de 20 hommes dont un sergent, deux caporaux, un clairon et un porte drapeau.

Le drapeau du corps datant de 1869 restera en service jusqu'en 1960.

Dans les années 20 le corps était commandé par le lieutenant RAIMBOURG, à partir de 1939, Marcel JOURDAIN, pompier depuis 1919 lui succède.

En 1953 le conseil municipal décide l'acquisition d'une moto pompe de marque GUIMARD afin de remplacer l'ancienne pompe à bras datant de 1859 qui est actuellement exposée dans le hall de la salle polyvalente.

Le centenaire du corps des sapeurs pompiers fut célébré le dimanche 28 juin 1959 à l'occasion de la fête Saint Pierre en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles on pouvait reconnaître Jean LECANUET sénateur, André MARIE député et Georges BRETECHE conseiller général.

Le corps des sapeurs pompiers ne devait survivre longtemps à son centenaire : le 16 mars 1960 le conseil municipal décidait sa dissolution à l'issue d'un long débat.

Le local des sapeurs pompiers était situé à l'angle des rues de l'église et du Paulu où se trouve actuellement la salle paroissiale. L'ancienne pompe à bras y était entreposée ; en 1989, le conseil municipal décida de l'exposer dans le hall de la salle polyvalente Norbert MARECHAL. C'était jusqu'à ce jour le seul élément rappelant le corps des sapeurs pompiers de notre commune. Aujourd'hui, Jean-Pierre DELARUE, né natif de Varengeville comme on dit en Pays de Caux, mais qui a du quitter la région depuis plusieurs années pour des raisons professionnelles nous remet un ancien casque du corps des sapeurs de ST Pierre.

Ce casque saura trouver naturellement sa place parmi les objets symboles de l'histoire de notre commune. Il appartient désormais à son patrimoine.

SPVCASQUEPOMPIER.jpg

 

Jean Pierre Delarue remet officiellement le casque des sapeurs pompiers au maire Pierrette Canu.

 

jeudi, 10 juillet 2008

L'Histoire du Polo-Vélo à St Pierre

Lorsque je prononçais le mot "POLO VELO" je vis un grand étonnement sur le visage de mon interlocuteur. Et pourtant le POLO VELO, même s'il n'est pas très pratiqué en Normandie, n'est pas un sport nouveau. Le POLO à cheval est un sport très prisé des Anglais. Le POLO à bicyclette aurait vu le jour en France à la fin du siècle dernier.
Dans un article du Journal de Rouen du 5 Mars 1899, Georges DUBOSC évoque les origines du POLO à bicyclette.
" Après que quelques amateurs aient essayé le POLO en tricycle avec la crosse et la balle du POLO à cheval, c'est pendant l'été 1898 au Bois de Boulogne à Paris qu'un anglais, le Capitaine WOOD, inventa le POLO à bicyclette. Joueur lui-même, le capitaine WOOD constitua un team de 4 joueurs. Véritables acrobates cyclistes qui passèrent en attractions au Nouveau Cirque ou au Casino de Paris. En équipe de deux ou quatre, il s'agit de pousser dans le but avec la roue du vélo, une petite balle dure de sept centimètres de diamètre recouverte de cuir. Le but est une boite de 25 cm de hauteur; lorsque la balle entre dans le but une clochette suspendue à l'intérieur se fait entendre: c'est un goal, il vaut dix points. Après chaque goal, les équipes changent de camp. Une partie se joue en deux mi-temps de 20 minutes, séparées par 3 minutes de repos. Il est interdit de se servir des pieds et des mains pour pousser la balle ni de rouler son vélo étant à terre... il est cependant autorisé de se pousser, de se bousculer avec l'laide des épaules, de jouer des coudes, de faire du genou et de faire exécuter à sa bicyclette des ruades défensives. L'arbitre sanctionne les fautes par la perte de points par l'équipe responsable. Il arrête le jeu en cas de blessures des joueurs car ce sport est fort périlleux.. Le terrain n'est pas délimité avec précision. On joue sur des terrains variant de 60m de long sur 25m de largeur à une piste de manège. Les parties donnent lieu à de vrais numéros d'acrobate".

Le Dimanche 5 Mars 1899, un match de démonstration se déroula au cirque de PARIS lors de la fête du Véloce Club.
Georges DUBOSC concluait son article en précisant que compte tenu des qualités d'adresse et d'équilibre nécessaires aux cyclistes voulant pratiquer ce sport, ceux-ci ne seraient jamais très nombreux.

Le POLO VELO fut relancé en France par Edmond FRANS qui apporta des modifications dans la tenue et le matériel du joueur. Celui-ci évolue désormais en short et maillot; le maillet est en charme et le manche en jonc manille, et est habituellement fabriqué par les joueurs; la balle en, cuir avec vessie d'un diamètre de 14cm est fabriquée par les Etablissements UNIS-SPORT.

A Saint-Pierre de Varengeville, c'est en 1952 que quelques Varengevillais créèrent une association permettant la pratique du POLO VELO: Les Pédales Varengevillaises, dont André LEVREUX fut le premier Président.
Le 22 Juin 1952, les Pédales Varengevillaises organisaient un après-midi sportif comportant un match de démonstration avec l'équipe de SANVIC, championne de France 1951. Le 24 Août 1952, après un match opposant à nouveau les équipes de SANVIC et du PORT AUTONOME du HAVRE, les Varengevillais purent assister au premier affrontement entre les deux équipes de POLO VELO Varengevillaises nouvellement créées.

A cette époque, il fallait vraiment y croire pour pratiquer ce sport : chaque joueur devait entretenir son matériel en parfait état, les entraînements avaient lieu non pas sur le stade mais dans différents herbages de la commune broutés par les vaches! Pour les déplacements, le club avait acquis une vieille camionnette PEUGEOT 202 où devaient s'entasser les 6 joueurs et leurs vélos; il était impératif de s'arrêter fréquemment pour refaire le niveau d'eau. C'était l'époque héroïque mais il régnait une ambiance de solidarité entre copains.

Les équipes étaient souvent appelées pour participer à des matchs de démonstration; c'est L'Equipe Championne de France en 1975: Bernard GAMELIN, Président - Jean-Claude QUIBEL -Jean-Pierre place (goudronnee) de 1'hotel de CHATILLON - Jean-Pierre PESQUET - Raymond PARIS - Claude SIMEON - Patrice QUIBEL - Ville de Rouen. Hervé MARECHAL - Jean-Pierre SIMEON, Dirigeant.

En 1966, Saint-Pierre de Varengeville disputait sa première finale nationale et perdait 3 à 2 face à Bègles.
En 1971, seconde finale nationale mais nouvel échec face à PESSAC
C'est en 1975, lors de sa troisième finale nationale que Saint- Pierre de Varengeville devenait champion de France pour la première fois en battant PESSAC.
En 1977, Saint-Pierre de Varengeville battait à nouveau PESSAC et devenait champion de France pour la seconde fois
puis une troisième fois en 1984, toujours contre PESSAC qui doit bien maudire notre équipe.

En 2002, ils sont une nouvelle fois champions de France

Les pédales Varengevillaises ont par ailleurs un palmarès élogieux: . 5 fois vainqueurs de la Coupe de Normandie . 7 fois Champion de Normandie . 16 fois finalistes du Championnat de France

En 2008, C'est la consécration, ils sont Champions d'Europe

SPV champ d'Europe.jpg
 L'équipe de St Pierre, championne d'Europe en 2008, de polo-vélo

« Cette équipe existe depuis 1952 et a déjà été 6 fois championne de France » déclare Dominique Harel le président des « pédales Varengevillaises ». Le tournoi de polo-vélo à  5 joueurs a commencé en juin à Vigo en Angleterre. Il rassemblait des joueurs Irlandais, des joueurs Anglais, des Ecossais ainsi que 4 équipes Françaises, Pessac, Sanvic et 2 équipes de St Pierre. Une seconde manche, devait se dérouler en Ecosse et a été annulée du fait de l'abandon de l'équipe Ecossaise. Quant à la troisième manche, elle s'est déroulée à St Pierre , au stade Rémy Morel, sous un soleil rayonnant. Durant deux jours, les compétiteurs se sont affrontés en rencontres de 2 fois 15mn. Sanvic à remporté le tournoi de St Pierre, mais au final, St Pierre s'est imposé au goal-average pour le titre Européen juste devant la formation de Sanvic, la tenante du titre 2007. « Le polo-vélo  se porte bien à St Pierre continue le président, nous avons même une seconde équipe qui tourne bien et nous accueillons avec plaisir tous les amateurs qui seraient désireux de pratiquer. » Et dans l'euphorie générale, Pierrette Canu, le maire ainsi que Bernard Léger, conseiller général ont remis coupes et médailles aux équipes participantes